Serge Orru dévoile Pierre Rabhi, Le fertile

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Jardinier poète, Pierre Rabhi est l’un des pionniers de l’agro-écologie. Depuis plus de quarante ans, il développe ce principe d’agriculture qui vise à respecter les écosystèmes en associant le développement agricole à la protection de l’environnement. Sous forme de livre audio, les meilleurs entretiens radiophoniques, extraits d’émissions de France Culture et France Inter, on découvre sa définition de l’agro-écologie avec sa dimension pratique, philosophique et poétique. Serge Orru, directeur général de WWF France, signe la partie livre au vue des enjeux environnementaux à venir, constats et exemples à l’appui. Interview de Serge Orru, vice-président du Conseil de l’Air, membre du Conseil d’Administration du CNIID (Centre National d’Information Indépendante sur les Déchets), du Conseil d’Administration de la Fondation Good Planet et du Comité d’éthique de la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l’Homme), sans oublier directeur Général du WWF France depuis le 1er juillet 2006.

Il va y avoir du S.P.O.R.T. (Sportifs pour un or responsable et traçable) avec le WWF

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Isabelle Autissier, présidente du WWF-France, a lancé la suite de la campagne « Non à l’or illégal », intitulée S.P.O.R.T. (Sportifs pour un or responsable et traçable). Ce projet se décline sous la forme d’un partenariat avec le footballeur Bernard Lama, président de l’association « Collège des Ambassadeurs Sportifs de Guyane ».

WWF fait campagne avec un seul prospectus

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

En Hongrie, l’agence hongroise Akció 360 et le WWF (World wildlife fund) ont réalisé une des campagnes de sensibilisation à la consommation de papier la plus écolo au monde : ils ont distribué un seul et unique flyer à 290 000 personnes en le « recyclant » pour le faire passer de mains en mains ! Et tout cela, grâce à l’aide de deux volontaires déguisés en pandas. Voyez plutôt…