Ne payez plus en euro, utilisez le Galléco !

©contrepoints.orgDe l’argent solidaire? Dans ce monde capitaliste, gouverné par les plus riches et par le monde de la finance? Si si c’est possible ! Depuis quelques mois, plusieurs régions de France ont laissé l’euro de côté et mis en place des monnaies solidaires. Eclairage.

http://www.neo-planete.com/wp-content/uploads/2013/06/Les-monnaies-solidaires-124207735.mp3

Plusieurs territoires ont récemment créé leur propre monnaie. Le but?   Soutenir les entreprises locales et défendre leur culture. A Rennes, par exemple, le Conseil général d’Ille-et-Vilaine a lancé au printemps 2013 le galléco, une monnaie complémentaire et solidaire afin de favoriser l’économie locale puisque chaque adhérent s’engage à vendre des produits locaux ou à travailler avec des prestataires régionaux. Mieux, il y a même une exigence environnementale puisque pour bénéficier du galléco, les boîtes doivent être exemplaires sur la gestion des déchets.

Relancer l’économie

©jereussis.be

L’idée?  Dire « stop » aux échanges monétaires spéculatifs qui alimentent tous les jours la crise financière et retrouver une monnaie réservée aux échanges réels pour faire vivre l’économie de la région. Et il y n’y a pas de risque lors de la reconversion en euro puisque 1 galléco = 1 euro. Et même un peu plus puisque le taux de change est de 21 gallécos pour 20 euros. Un bonus non négligeable de 5% pour inciter les bretons à adopter leur nouvelle monnaie. Nous sommes plus que jamais dans le « made in France » et ces monnaies offrent une vraie piste pour la relocalisation de l’économie et des emplois. D’ailleurs, elles se multiplient dans l’Hexagone !

 Partout en France ?

Lancée jusqu’à présent dans les villes moyennes, les monnaies complémentaires elles gagnent aujourd’hui les métropoles. Toulouse a lancé son SOL-Violette en 2011 avec 150 adeptes. Désormais ils sont plus de 800. Même combat pour l’Eusko, la monnaie locale du pays-basque. Quelques semaines après son lancement en janvier 2013, ils étaient déjà 192 entreprises et 900 adhérents.

Cette chronique « Environnement » a été diffusée lundi 3 juin 2013 sur Europe1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

 

 

 

 

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.