Les hirondelles font bien le printemps

crédit photo PhovoirDepuis des siècles, les hommes attribuent des significations symboliques au comportement des oiseaux

ENV 25 04

Version écrite de la chronique, collaboration Nathalie Cayzac

Ils considèrent certaines espèces comme de mauvais augures, telles les chouettes, ou de bon présage comme la colombe ou l’alouette.
Mais dans ce domaine, l’hirondelle les surpasse tous ! Sa symbolique est multiple. A la fois signe de fidélité et de fécondité, elle porte aussi bonheur. Mais elle est avant tout l’annonciatrice de l’arrivée du printemps !

Et l’hirondelle est de retour

La 1ère a été aperçue il y a un mois 1/2 dans le Doubs et depuis, elles sont toutes là ! Enfin celles qui restent puisque le bilan 2013 de la Ligue de Protection des Oiseaux de Franche-Comté en particulier annonce une baisse de la population de 15%, comparativement à l’enquête de 2007. Il devient donc plus que jamais nécessaire de rappeler à tous que cette espèce est protégée et que la destruction des nids est interdite par la loi. 5 espèces d’hirondelles fréquentent nos territoires. Parmi elles, 2 côtoient l’homme et ont besoin de nos habitations : l’hirondelle rustique, qui niche à l’intérieur des bâtiments, et l’hirondelle de fenêtre, qui niche à l’extérieur sous les avancées de toits….

Donc on ne touche pas aux hirondelles…

D’ailleurs, cela porte malheur ! Mais plaisanterie mise à part, il est important de savoir que si vous avez besoin de conseil, vous pouvez alerter la LPO de votre région pour que les bénévoles vous aident car il existe par exemple des nids artificiels dans lesquels les hirondelles se sentent très bien et qu’il suffit d’installer.

On peut vraiment toujours les qualifier de « Miss Météo »

Lorsqu’un orage approche, l’air chaud monte tandis que l’air froid descend en entraînant avec lui une grande partie des insectes dont se nourrissent les hirondelles…. Il ne leur reste plus qu’à voler bas pour en attraper un maximum et nous indiquer ainsi que le temps va changer !..

La chronique « Quelle Époque Éthique » de Yolaine de la Bigne sur ce sujet a été diffusée ce vendredi 25 avril 2014 sur Europe 1. Retrouvez chaque jour sur Néoplanète ses chroniques « Bonne Nouvelle » et « Quelle Époque Éthique », enrichies de photos, de vidéos et de liens Internet.

Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Pin on PinterestEmail this to someone

Yolaine De La Bigne

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.