écouteznotreradio
LES RUBRIQUES LE MAG LES RADIOS

conso-2

Gâchis alimentaire : pas de quartier pour les morceaux !

Le 23 août 2013 à 13:27 par · 3 commentaires 

1,3 milliards de tonnes de nourriture sont jetées chaque année dans le monde. Selon les Nations-Unies, ce gâchis pourrait bénéficier à près de 870 millions d’individus, ce qui correspond à peu près au nombre de personnes sous alimentées à travers la planète. A travers son plan « Défi faim zéro » instauré en 2012, l’ONU souhaite sensibiliser plusieurs pays qui s’engagent désormais à éradiquer ce fléau. Petit tour d’horizon du gaspillage alimentaire. 

La France gâche… mais se soigne-t-elle ?

Les Français jettent en moyenne 20 kg de nourriture par an, dont 7 kg avec l’emballage, selon l’ADEME. A cela s’ajoute le gaspillage des agriculteurs, des industries, des transporteurs et de supermarchés… ce qui sale davantage le bilan : 110 kg par an et par habitant arrivent à la poubelle ! Pour lutter contre le phénomène, notre gouvernement a lancé, cette année, un «Pacte National de lutte contre le gaspillage alimentaire » composé de 11 mesures. Un engagement déterminé a réduire de moitié le gâchis d’ici 2025 (voir la campagne de pub anti-gaspillage de juin 2013). Pour assurer la viabilité du projet, l’État tente de sensibiliser la population. En ce sens, une journée nationale « anti-gaspi » sera instaurée le 16 octobre prochain, en même temps que la « Journée mondiale de l’alimentation ». En attendant, les Français peuvent déjà s’impliquer.

Notre ordonnance contre la fièvre « jeteuse » 

- « Gaspi Finder » est un site internet qui permet à chacun de pouvoir réellement connaître la consommation d’un produit au delà de sa date de péremption. Il suffit simplement de retranscrire le code barre. Ce sont les yaourts et autres produits jetés à l’avance qui vont être contents !

- A Tours, des camionnettes anti-gaspillages sillonnent la ville dans le but de récolter des produits frais dont la date de péremption est dépassée mais qui restent propre la consommation. D’ailleurs, connaissez-vous Tristram Stuart ? Après avoir fait le tour des commerçants de sa ville pour récupérer les invendus et les aliments qui s’apprêtent à être jetés, cet auteur et historien british est devenu freegan : il se nourrit désormais dans les poubelles des supermarchés. Êtes-vous prêts à faire comme lui ?

- La bourse aux dons est un service qui met en relation professionnels (producteurs, industries agroalimentaires, distributeurs, transporteurs, restaurateurs…) et associations caritatives.

- Néoplanète vous donne ses astuces pour «éviter le gaspillage dans la cuisine ?»

- De nombreux sites proposent des conseils pour mieux ranger son frigo, pour cuisiner avec des produits dont les dates limites sont dépassées… comme alimentation.gouv.fr/ranger-son-frigo et cuisine-de-regine.over-blog.com

- Une nouvelle application vous incite à partager avec vos amis, voisins ou collègues, le surplus de nourriture qui encombre votre frigo.

http://e-rse.net/2013/08/partage-ton-frigo-nouvelle-application-anti-gaspillage/

 

Que fait la planète ?

- A Rio, l’ONU a lancé l’année dernière un vaste programme de lutte contre la faim dans le monde. Il se compose de cinq indicateurs : un accès entier à une alimentation adéquate, aucun enfant de moins de deux ans ne doit avoir de retard de croissance dû à une sous-alimentation, des systèmes agroalimentaires durables, une hausse de 100% de la productivité et des revenus des petits exploitants, aucune perte ou gaspillage. A noter que le Brésil est un pionnier de la démarche puisque le plan des Nations-Unies s’est largement inspiré du « Programme faim zéro ». Une initiative lancée par le gouvernement il y a dix ans et qui a permis de nourrir 28 millions de Brésiliens.

- Le gouvernement indien s’est récemment a voté une loi sur la sécurité alimentaire. Elle prévoit de subventionner l’achat de riz et de céréales pour 800 millions de personnes. La loi doit encore être validée par le parlement mais dans ce pays où 1 enfant de moins de 5 ans sur 2 souffre de malnutrition, ce texte est plus qu’attendu.

- L’Afrique est le pays le plus touché par la malnutrition. D’ailleurs, les initiatives concernent souvent le continent. C’est le cas de la CEDEAO qui a lancé plusieurs plans contre la faim ou encore de l’initiative «Purchase from Africans for Africa» (PAA) un programme alimentaire local qui est censé bénéficier aux populations rurales.

Alors bonnes intentions ou projets utopiques ?

Il faut savoir que l’alimentation est avant tout un produit spéculatif. La redistribution des pertes alimentaires pourrait fausser la valeur des produits déterminée par le marché. Dès lors, comment agir face à des organisations supranationales telles que la Banque Mondiale, le FMI, l’OMC et à toutes ces industries agroalimentaires comme Cargill qui détient plus de 26 % du blé produit dans le monde. Existe-t-il une réelle alternative au dictat des bourses ? Espérons-le…

Après un an passé en Irlande où elle obtient son bac à lauréat, elle revient en France où elle suit une année de lettres modernes à la faculté de Bordeaux. Depuis 2011 elle suit une formation de journaliste à Paris.

Article(s) sur le même sujet

Première journée contre le gaspillage alimentaire

Aujourd’hui, c’est la journée mondiale de l’alimentation et surtout la 1ère journée nationale de lut

Un plan national anti-gaspillage alimentaire

Le gouvernement veut diviser par deux le gaspillage alimentaire d’ici à 2025. Le ministre de l’agroa

« Jeux ne gaspille pas »

On a déjà parlé de gaspillage alimentaire mais il n’est pas inutile de remettre le couvert, n’est-ce

Comment bien ranger son frigo ?

Aujourd’hui, nous vous parlons du gaspillage alimentaire : comment faire pour bien conserver vos ali

PARTAGER
OU
NEWSLETTER
Restez connecté ! Recevez chaque semaine les meilleurs News Bien-être, Eco-geste, Conso . Neoplanete c'est toutes l'actu sur l’environnement qui présente l’écolo-attitude de façon pédagogique, glamour et positive :)