écouteznotreradio
LES RUBRIQUES LE MAG LES RADIOS

animaux-2

INSOLITE : Des escargots très au courant

Le 29 janvier 2013 à 7:25 par · 1 commentaire 


©MagraiveurMarcLes chercheurs qui tentent depuis toujours de créer des batteries alimentées par le métabolisme des animaux ont découvert que les escargots peuvent servir à produire de l’électricité.

Des chercheurs de l’université Clarkson à New York ont implanté des mini piles à biocombustible qui ont la propriété de produire du courant électrique en transformant en énergie le glucose et l’oxygène contenu dans le sang de ces gastéropodes. Grâce à ces biopiles, les escargots se sont mis à produire du courant pendant plusieurs mois d’affilée. La puissance de cette électricité reste faible : jusqu’à 7,45 microwatts. Par comparaison, une lampe produit 60 watts. Bref, on n’est pas prêt de s’éclairer avec un escargot au milieu du salon, mais c’est un bon début.

D’autres scientifiques, américains toujours, étudient quant à eux des animaux plus grands, comme les cafards et les scarabées. Ou même le homard. En France, à l’université Joseph-Fourier de Grenoble, on planche sur des rats.

De l’électricité animale au service des humains

Le blog de la revue Espèces explique que ces recherches pourraient par la suite être appliquées aux humains. Des appareils médicaux comme les pacemakers ou autres organes artificiels pourraient fonctionner toute la vie d’un homme, en autonomie grâce au glucose de l’organisme. Donc au lieu d’opérer puis ré opérer un malade quand l’appareil est usé, grâce à cette technique, une seule opération serait nécessaire.

Cette chronique « Bonne Nouvelle » a été diffusée le mardi 8 janvier 2013 sur Europe 1. A partir du mois de février, vous pourrez relire tous les jours sur Néoplanète les chroniques « Bonne Nouvelle » et « Environnement » de Yolaine de la Bigne, enrichies de photos, de vidéos et de liens internet. 

Femme en or de l’environnement en 2007, journaliste de presse écrite et radio, auteur de plusieurs livres, elle a été une des premières « rurbaines » à habiter entre Paris et la campagne. De sa collaboration avec Nicolas Hulot pour Ushuaia et Allain Bougrain Dubourg, en passant par le prix Terre de Femme de la Fondation Yves Rocher, la création de Fêt Nat’ en 2006 ( fête de la nature et de l’écologie ), Yolaine renforce son engagement personnel à travers le lancement de l’agence de presse Kel Epok Epik et de Néoplanète.

Article(s) sur le même sujet

Une pile de pacemaker qui tient le rythme

Les français jouent depuis longtemps un rôle majeur dans le développement de la médecine, et ils vie

Chalutage : des stars nues pour un problème de fond

L'association Fishlove milite depuis 2009 pour la préservation des fonds marins avec des opérations

PARTAGER
OU
NEWSLETTER
Restez connecté ! Recevez chaque semaine les meilleurs News Bien-être, Eco-geste, Conso . Neoplanete c'est toutes l'actu sur l’environnement qui présente l’écolo-attitude de façon pédagogique, glamour et positive :)