écouteznotreradio
LES RUBRIQUES LE MAG LES RADIOS
Actu
Du plomb dans l’aile de l’aéroport Notre-Dame des Landes ?
Conso
Nos courses du mois d’avril
V.I.P
Cédric Klapisch nous ouvre son livre d’histoire

Bien-être
Quels sont les bienfaits du miel de Manuka ?
Eco-Gestes
Assistez à notre débat : Le climat est-il carbonisé ?
Animaux
C’est la semaine des gros chats !
Yolaine de la Bigne
  • écoutez la chronique Environnement

    Ecouter

  • écoutez la chronique Bonne nouvelle

    Ecouter

Nos Webradios

non-classe

Ecotourisme : 10 destinations de rêve

Le 30 décembre 2011 à 10:06 par · 2 commentaires 

Installés dans les plus beaux endroits de la planète, les palaces ne jouent pas tous la carte du bling-bling pour attirer une clientèle de plus en plus sensible à la cause environnementale. Voici quelques exemples de démarches engagées. Et vous, où rêvez-vous de partir en 2012 ?









JE ME RESSOURCE AUX MALDIVES

Le Soneva Fushi by Six Senses, installé sur l’île de Kunfunadhoo, a été créé par deux férus d’écologie qui croient en un « luxe intelligent » au plus près de la nature. Les déchets, selon leur type, nourrissent les poissons, sont détruits par un incinérateur ou partent par bateau dans une île destinée à la collecte des détritus. Le reste non plus n’a pas été laissé au hasard : potager bio, panneaux solaires et même usine de dessalement de l’eau ! Des initiatives d’autant plus courageuses que l’archipel risque de devenir un simple souvenir dans les prochaines décennies, à cause du réchauffement climatique.

Plus d’infos sur www.sixsenses.com/soneva-fushi/

J’OBSERVE LES KOALAS EN AUSTRALIE

Dans la région des Montagnes Bleues, le Wolgan Valley Resort & Spa est carbon neutral. Avec son centre thermal et sa quarantaine de suites, il occupe moins de 2 % de la superficie totale des 1 600 hectares de terres, autrefois ravagées par l’élevage. Emirates travaille à réintroduire des espèces animales menacées, comme le koala ou le chat marsupial à queue tachetée. L’habitat n’a pas été oublié : matériaux locaux naturels et recyclés, échangeurs de chaleur pour réduire la consommation d’électricité, recyclage des eaux grises, panneaux solaires…

Plus d’infos sur www.wolganvalley.com

JE NE MANGE PAS DE POISSONS MENACÉS DANS LES RELAIS & CHÂTEAUX

En Europe, la moitié des produits de la mer sont consommés dans les restaurants. D’où l’importance de l’engagement des chefs. La plupart des cuisiniers des Relais & Châteaux, tels les frères Pourcel à Montpellier, se sont engagés, depuis 2010, pour « la sauvegarde du plus grand garde-manger de l’humanité : la mer », en ne servant plus d’espèces menacées et en gérant leur approvisionnement (stock en bon état, taille de maturité sexuelle atteinte, technique de pêche respectueuse de l’environnement). Ils communiquent aussi leurs choix auprès des clients (origine des espèces proposées…). Et avec l’ONG Alliance Produits de la mer (Seafood Choices Alliance), ils aident tous les acteurs de la filière (des pêcheurs et aquaculteurs aux transformateurs, distributeurs, détaillants, chefs et restaurateurs) à rendre le marché durable.

Le Jardin des Sens – Hôtel**** & Restaurant,
11, avenue Saint-Lazare, 34000 Montpellier.
Tél. : 04 99 58 38 38.
Plus d’infos sur www.jardindessens.com

JE M’INITIE AU LUXE RESPECTABLE© AU FOUQUET’S BARRIÈRE

Le Fouquet’s Barrière, créateur du Luxe respectable©, est le premier palace français à avoir décroché la triple certification pour la qualité de service, l’engagement environnemental et la responsabilité sociale. Il est aussi le premier hôtel en Europe à obtenir la certification Leading Green, appelée Luxury Eco Certification Standard. Votre séjour éco-friendly en sera d’autant plus responsable que l’établissement a pensé à ces petits gestes verts qui font la différence à Paris. En plus de la formation de ses collaborateurs aux pratiques éco-citoyennes, du recyclage des déchets organiques, de la récupération des eaux de pluie, en passant par l’arrosage du jardin, le Fouquet’s propose des mets bio et des jus de fruits provenant du commerce équitable. Il finance également le reboisement de la forêt des Landes, grâce au bénéfice des ventes de la cuvée Fouquet’s. Le comble du luxe cinq étoiles ? Boire du champagne Pop Earth, issu de l’agriculture raisonnée, avant de se rendre à un rendez-vous au volant de son Roadster Tesla électrique rechargé grâce à la borne. Pas de voiture ? Des taxis hybrides Neo Cab sont à disposition. So chic !

Hôtel Fouquet’s Barrière*****
46, avenue George-V, 75008 Paris.
Tél. : 01 40 69 60 00.
Plus d’infos sur www.fouquets-barriere.com

JE HUME L’AIR PUR DES GLACIERS À CHAMONIX

Premier hôtel de France à avoir obtenu la double certification Ecolabel et Green Globe, Le Morgane a été pensé pour afficher un bilan énergétique nul. Ce cocon de bois et de feutre, situé face au mont Blanc, a été rénové avec des matériaux naturels et locaux. Les salles de bains ont été équipées d’aérateurs hydro-économes pour limiter le gaspillage, les espèces locales sont entretenues sans engrais ni désherbants artificiels, des panneaux solaires, couvrant près d’un quart des besoins annuels en eau chaude, ont été installés… Sans oublier un séparateur de graisses en sortie de cuisine, qui recueille et traite les graisses ou les huiles de cuisson, afin d’éviter de polluer le réseau d’eaux usées ! Et l’établissement s’est engagé à compenser ses émissions de gaz à effet de serre à hauteur de 20 000 euros par an, en finançant une centrale hydroélectrique en Himalaya.

Hôtel Le Morgane****
145, avenue de l’Aiguille-du-Midi, 74400 Chamonix Mont-Blanc.
Tél. : 04 50 53 57 15
Plus d’infos sur www.morganehotel- chamonix.com

JE ME PRENDS POUR ROBINSON CRUSOÉ AUX SEYCHELLES

Laissée à l’abandon au milieu des années 1970 après l’effondrement de l’industrie de la noix de coco, North Island a été envahie par de nombreuses espèces animales et végétales qui ont fait disparaître les plantes indigènes, les oiseaux et les marais. Pour restaurer ce paradis tel qu’il était à l’origine, des biologistes remplacent progressivement la faune et la flore introduites par l’homme par des espèces endémiques, telles que la tortue géante, le rouge-gorge des Seychelles ou l’arbre coco de mer. Attention, la règle « On regarde, mais on ne touche pas » s’applique ici ! Ni lumière forte, ni feu de camp sur la plage pour préserver les tortues ! Les onze villas de l’hôtel North Island s’intègrent à ce paysage naturel, grâce, notamment, aux matériaux qui proviennent de l’île même, comme le bois, la pierre naturelle et le roseau. Quant à l’eau, elle est collectée et traitée dans une station d’épuration. Bref, j’arche de Noé version moderne.

Plus d’infos sur www.north-island.com

JE PRENDS UN BON BOL D’AIR À ÉVIAN

Face au lac Léman et aux Alpes, l’Évian Resort, qui comprend deux hôtels (Hôtel Royal et Hôtel Ermitage), a été le premier en Europe à se voir décerner le label EVE®. Cette récompense reconnaît les bonnes pratiques de gestion mises en œuvre par les équipes des espaces verts et la politique du palace en matière de développement durable. La démarche du complexe de luxe va, cette année, plus loin en s’associant à EarthCheck, le leader de la certification dans le domaine du tourisme responsable (connu sous le nom de Green Globe jusqu’en 2009). Pour cela, l’Évian Resort EarthCheck devra répondre à des exigences dans huit domaines, dont la politique de développement durable et l’engagement auprès des communautés locales. Le jardin japonais et les mosaïques florales en seront d’autant plus beaux au milieu du magnifique parc de 19 hectares.

Évian Resort*****   Rive Sud du Lac de Genève, 74501 Évian-les-Bains. Tél. : 04 50 26 85 00.
Plus d’infos sur www.evianroyalresort.com

JE PRENDS SOIN DE MOI AVEC DES COSMÉTIQUES BIO

Le groupe Concorde Hôtels & Resorts, qui compte cinq établissements * ayant décroché le label Green Globe, propose des produits de beauté 100 % bio et certifiés Ecocert et Cosmébio. Cette gamme AG Organic Line, de la maison de haute parfumerie Annick Goutal, est disponible, entre autres, au Martinez et au Palais de la Méditerranée. L’organisation Green Globe délivre sa certification aux entreprises qui ont une vraie démarche en matière de développement durable. Quarante et un critères fondamentaux sont nécessaires pour l’obtenir, dont 70 % sont dédiés à l’environnement, 20 % au social et 10 % à la culture. Une certification qui doit être relevée, chaque année, de cinq points.

Hôtel Martinez*****, 73, La Croisette,
06400 Cannes. Tél. : 04 92 98 73 00
Plus d’infos sur www.martinez.concorde-hotels.fr

* Hôtel Concorde Berlin, Palais de la Méditerranée à Nice, Hôtel Martinez à Cannes, Hôtel de la Cité Concorde Lyon et Concorde Opéra Paris.

JE M’AUTO-SUFFIS À MADAGASCAR

Dans l’archipel de Nosy Be, le luxe rime avec simplicité. L’Eden Lodge a été entièrement éco-conçu (murs en pierres, bois locaux, toiture en ravinala, un arbre tropical) dans une réserve naturelle. Installé sur la plage, au milieu de baobabs de plus de 500 ans, cet éco-lodge a été choisi comme établissement pilote par l’ADEME, dans le cadre du projet de développement de l’éco-tourisme à Madagascar : une centrale solaire photovoltaïque approvisionne l’hôtel en électricité, tandis que ses besoins en eau chaude sont assurés par des capteurs thermiques. Cette eau, présente dans les sous-sols des collines avoisinantes, est puisée grâce à deux pompes alimentées par l’énergie solaire. Les eaux usées, elles, sont récupérées dans des puisards et traitées grâce à des filtres à base de noix de coco et de corail mort, pour alimenter ensuite potager bio et arbres fruitiers. Ici, « rien ne se perd, tout se transforme » : les métaux se changent en casseroles et les bouteilles plastique en dessous-de-plat. De quoi exciter la curiosité des habitants poilus de l’île rouge, les très préservés lémuriens.

Plus d’infos sur www.edenlodge.net

JE JOUE LA STARLETTE CHEZ MARLON BRANDO

Ancien lieu de villégiature des rois tahitiens, Tetiaroa a été acquis, en 1965, par Marlon Brandon. Ce refuge paradisiaque, riche en biodiversité, se transformera en un éco-lodge de luxe à Motu Onetahi, le reste de l’atoll devenant une réserve naturelle privée. L’hôtel sera énergétiquement autonome grâce à des panneaux solaires et sera conçu avec des matériaux naturels. Pratiquement invisibles de la mer, ses trente-neuf villas ne devront pas perturber l’environnement. Un biologiste marin et un vétérinaire veilleront sur l’île, site de ponte pour les tortues marines et sanctuaire ornithologique. Eau potable fournie par une station de désalinisation,
climatisation assurée par l’exploitation de l’eau froide à 800 mètres de profondeur, bateaux plats pour éviter d’abîmer le lagon… The Brando Resort, qui ouvrira en 2012, devrait être certifié LEED platine, la certification environnementale américaine la plus exigeante.

Plus d’infos sur www.brandohotel.com

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com… Avant d’intégrer l’équipe de Néoplanète en avril 2011. Elle rejoint parallèlement celle de l'émission "Bougez Vert" diffusée sur Ushuaïa TV en 2012.

Article(s) sur le même sujet

Quand le luxe se lie au développement durable

Un salon démarre aujourd’hui à Paris sur les relations entre la protection de la planète et le luxe

Le Gray d’Albion, l’exception verte de l’hôtellerie cannoise

Le Gray d'Albion fait partie des hôtels les plus luxueux à Cannes, certes, mais il se démarque surt

Open your green : ça swing pour le golf durable !

Cette année encore, Open Your Green a réuni avec succès plus d’une cinquantaine de décideurs d’entre

Le Sommet de Rio+20 en 5 points

Vingt ans après le premier sommet de la Terre à Rio de Janeiro, en 1992, les dirigeants mondiaux s’y