écouteznotreradio
LES RUBRIQUES LE MAG LES RADIOS
Actu
Les animaux ne sont plus considérés comme « des biens meubles »
Conso
Pâques : on préfère un chocolat éthique et responsable
V.I.P
Cédric Klapisch nous ouvre son livre d’histoire

Bien-être
Entre deux eaux en Italie
Eco-Gestes
Nausicaa fait sa fête à la mer
Animaux
Du Verdon en Afrique, les animaux font leur cinéma !
Yolaine de la Bigne
  • écoutez la chronique Environnement

    Ecouter

  • écoutez la chronique Bonne nouvelle

    Ecouter

Nos Webradios

paris-vip-vraiment-impliques-pour-la-planete

Philippe Poupon et Géraldine Danon : le vent en poupe !

Le 10 juin 2011 à 10:02 par · 2 commentaires 

Après avoir parcouru pendant sept mois les îles polynésiennes avec leurs quatre enfants, le navigateur français Philippe Poupon et sa femme, l’actrice Géraldine Danon, nous parlent de la richesse et de la fragilité des océans.

Après avoir emprunté en 2009 le passage du Nord-Ouest, une « route » maritime qui relie l’Atlantique au Pacifique, le navigateur Philippe Poupon et Géraldine Danon, son épouse, ont remis les voiles en mai 2010, pour le projet Fleur australe de GDF SUEZ. D’une durée de trois ans, cette expédition transocéanique entre l’Alaska et le pôle Sud, en passant par le Pacifique, est destinée à sensibiliser le grand public sur les conséquences du réchauffement climatique. À bord de ce voilier, où une éolienne a été installée – et, bientôt, des panneaux solaires –, le couple observe la surface des océans, sa faune et sa flore, tout en recueillant des données pour l’Ifremer (Institut de recherche pour l’exploitation de la mer).

A quoi ressemble une expédition familiale ? Quel est le but scientifique de ce périple ? (4’53)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ces aventuriers de la mer sont les témoins privilégiés de l’engagement des Polynésiens, de ces associations qui luttent pour la sauvegarde des lagons, des tortues, des requins… et des efforts fournis en matière d’énergies renouvelables, telles que les hydroliennes sous-marines, par les filiales de GDF Suez.

Quelles actions sont menées en Polynésie pour la sauvegarde du patrimoine naturel ?

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Une île flottante de déchets

Malheureusement, des points noirs ternissent l’horizon comme le Trash Vortex dans le Pacifique. « Il s’agit d’un rassemblement de tout ce qui flotte et qui part à la dérive, principalement des objets en plastique qui, au gré des vents et des courants, terminent au nord des îles Hawaï, dans un grand tourbillon. Une espèce de soupe de particules qui se dégradent avec le temps, le soleil et la mer, et qui sont ingérés par les oiseaux et les poissons », explique Philippe Poupon. Une plaque de détritus qui aurait la superficie du Texas.

Qu’est-ce que Philippe Poupon et Géraldine Danon désirent voir disparaitre suite à leur expédition  ? (2’38)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Après avoir récupéré son bateau à Tahiti en juillet, la tribu Poupon mettra le cap sur le Vanuatu, la Nouvelle-Calédonie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, pour prendre « le pouls de la planète », observer la gestion des déchets, la montée des eaux… avant d’atteindre l’Antarctique, puis d’achever son voyage en 2013, à La Réunion.

Quelles sont les prochaines étapes de Fleur australe ? (2’26)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.



Une fleur dans les glaces, de Géraldine Danon, est réédité chez Arthaud Poche, aux éditions J’ai lu.

Extrait du NEOPLANETE N°22

Sa licence de journalisme en poche, elle s’envole pour la Réunion où elle arpente l’île en tant que journaliste radio au sein de RFO. Une fois revenue en métropole, Emilie se consacre à l’environnement et au bio avec Bioaddict.fr et pige également en tant que journaliste web avec DDMagazine.com… Avant d’intégrer l’équipe de Néoplanète en avril 2011. Elle rejoint parallèlement celle de l'émission "Bougez Vert" diffusée sur Ushuaïa TV en 2012.

Article(s) sur le même sujet

Voyagez en Polynésie à la découverte de la faune et la flore locale

Dans le cadre de son Festival Hotu Ma'ohi 2012, la Délégation de la Polynésie française organise à P

Vendée Globe : Bernard Stamm embarque un laboratoire sous-marin

Bernard Stamm est un navigateur d'expérience, classé actuellement dans le peloton de tête du Vendée

Le navigateur Roland Jourdain présente le premier trimaran éco-conçu au monde

Vainqueur deux fois de la Route du Rhum, Roland Jourdain est plus qu'un navigateur reconnu. Il est

La revue de presse des animaux : Le pays des All Blacks veut purifier les pets de mouton

Au menu de la revue de presse des animaux : une signalisation dédiée au risque requins à la Réunion,